Retour à la civilisation (?)

Publié le par Matthieu, Chrystelle, Emma et Noha...

Vendredi 11 juillet - Les valises sont prêtes depuis la veille et je profite de la matinée pour un dernier voyage à la poste où nous avons décidé de déposer une valise (préalablement encartonnée, ficelée et scotchée) de 28 kg... Dernier contact avec la poste mahoraise et jusqu'à la fin cela a été floklorique... L'ordinateur qui montrait des signes de faiblesse à mon précédent passage a rendu l'âme et le guichetier m'indique qu'il ne peut rien faire sans l'ordi... Je lui propose de remplir le formulaire à la main, d'utiliser sa balance qui fonctionne sans l'ordi et sa grille tarifaire... Pas possible, alors pendant qu'un autre métro éructe, je me fais indiquer le bureau du "chef" pour lui expliquer que le guichetier a besoin de son autorisation (flatter le chef) pour effectuer l'opération manuellement et que non, je ne souhaite pas attendre qu'il relance pour la 5eme fois l'ordi car cela fait maintenant 45 minutes que je contemple un écran bleu en lançant régulièrement des incantations... Palabres et le guichetier prend mon colis, le pèse, griffonne le formulaire et m'indique le tarif (sans avoir utilisé sa grille mais trop heureux de pouvoir me débarasser de mon colis, je ne relève pas...). Bilan des courses, 1h15 pour envoyer un colis mais 28 kg que je n'aurai pas à trainer durant le voyage... A midi, nous allons profiter une dernière fois du restaurant le Moana en compagnie de Delphine et Jerome.
Il est temps ensuite de charger la clio ( 6 sacs et valises et la caisse du chien pour un total de 127 kg... et 4 bagages cabine...), nous prenons la barge en fin d'après midi et récupérons les clefs de notre chambre à l'auberge de l'île. Apéro au faré... Retour à la chambre pour la douche des petits. L'occasion d'entendre l'appel du Muezzin dont le haut parleur se situe à moins de 30 mètres de notre chambre... Nous savons que notre nuit sera interrompue vers 5h du mat... Nous allons ensuite manger une crèpe à la crêperie "le tour du monde", délicieux.

Samedi 12 juillet - Comme prévu notre première et dernière nuit en petite-terre est interrompue par l'appel à la prière... Nous
pensions trainer un peu avant d'aller à l'aeroport mais le proprio de l'auberge souhaite récuperer la clef et nous propose de conduire une partie de nos bagages à l'aeroport... Alors nous arrivons vers 9h à l'enregistrement qui commencera vers 11h30... Pour un décollage à 15h30... Nous sommes étonnés de constater qu'il y a désormais des chariots. Les bagages enregistrés, non sans mal, nous allons déjeuner au faré. C'est ensuite avec un pincement au coeur que nous décollons et voyons Mayotte s'éloigner par le hublot...

Dimanche 13 juillet - Si les deux petits ont été sages et ont dormi l'essentiel du temps de vol, c'est quand même avec soulagement que nous arrivons à Roissy à 6h. Le temps de récuperer les bagages, de démontrer au chauffeur de taxi que si les bagages sont entrés dans ma clio, il peut les faire entrer dans sa Touran, de récuperer les clefs de l'appart de Ju laissées chez le boulanger du coin de la rue, de monter les bagages au 4ème sans ascenseur, je peux me poser dans le canapé et profiter d'un bon café et d'un croissant...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article